Tintin – Lé bèrloqué de la Castafiore (Hergé)

26,00

1 en stock

Catégories : ,

Description

Tintin – Lé bèrloqué de la Castafiore (Hergé).

 

Bande dessinée

 

Les aventures de Tintin en patois dauphinois.

 

Edition limitée à 3000 exemplaires numérotés.

 

Dans les Alpes, au coeur du Dauphiné, s’élève le canton de La Mûre. Situé dans le département de l’Isère, à une trentaine de kilomètres au sud de Grenoble en direction de Gap, ce canton appelé également Matheysine culmine à 900 mètres d’altitude en moyenne.

Le francoprovençal ou arpitan est l’une des trois langues gallo-romanes avec la langue d’oc et la langue d’oïl. Il a été pendant des siècles le moyen de communication d’un territoire englobant l’est de la Saône-et-Loire, le sud de la Franche-Comté, la région Rhône-Alpes (à l’exception du sud), la Suisse romande (sauf au nord), le Val d’Aoste et les vallées piémontaises en Italie. Le plateau matheysin se trouve être la partie la plus méridionale de ce domaine linguistique.

Le mot patois désigne la langue d’un village qui diffère essentiellement par la prononciation et le vocabulaire de celui des villages voisins. En Matheysine, il faut parler des patois au pluriel, même si les habitants de tous les secteurs du plateau pouvaient se comprendre sans peine.

Cette traduction s’est inspirée de documents écrits autour de 1900 et de travaux existants sur ces patois. L’alphabet phonétique utilisé, en graphie de Conflans aménagée, permettra aux lecteurs novices de lire cet album sans difficultés.

Tintin nous permet aujourd’hui de découvrir la langue d’un monde rural alpin et nous entraîne pour un “viron” en Dauphiné d’antan.

 

Jérémie POLYCHRONIS.

 

62 pages.

 

Informations complémentaires

Poids 0.8 kg